Soba et brocoli + sauce piquante

bol soba + brocoli

Ravie d’avoir survécu à la semaine de canicule qui se termine à peine, aujourd’hui je vous propose une recette vraiment très simple et très rapide pour dîner ou déjeuner froid quand tout est fatigant et qu’il n’est pas question d’allumer le four ou de se lancer dans quoi que ce soit de compliqué. Il y a quelques minutes de cuisson, mais on peut tout faire dans la même casserole, et puis c’est léger et bon. La recette est pour une personne, mais pour augmenter les quantités il suffit de tout multiplier par le nombre de convives.

Soba et brocoli + sauce piquante (v, gf*)
Ingrédients

60-80g de nouilles soba
1/2 gros ou 1 petit brocoli
1/2 càc d’huile de sésame
1 càc de miel / sirop d’érable / sucre
3 càc de tamari / sauce soja
1/3-1/2 càc de gochujang (ou autre pâte de piment)
1 càc d’eau

Instructions

MÉTHODE 1 : (1) Faire chauffer une grande casserole d’eau. Laver le brocoli, détacher les bouquets et les couper en morceaux de la taille d’une bouchée. Quand l’eau bout, y plonger les brocolis pendant 2-3 minutes (ils deviennent vert vif et restent croquants.) Les retirer de l’eau avec une écumoire, réserver.
(2) Dans la même eau, faire cuire les soba selon les instructions du paquet (les miennes cuisent 6 minutes.) Égoutter les soba et bien les rincer à l’eau froide. Les mélanger avec 1/2 càc d’huile de sésame.
MÉTHODE 2 : Cuire les bouquets de brocoli détaillés en morceaux à la vapeur pendant 4-5 minutes. Retirer le panier vapeur et ajouter assez d’eau pour cuire les soba. Quand elle bout, y plonger les soba le temps indiqué sur le paquet. Les égoutter et bien les rincer à l’eau froide, puis les mélanger à 1/2 càc d’huile de sésame.
(3) Préparer la sauce : dans un petit bol, bien mélanger le gochujang, le tamari, le miel et l’eau.
(4) Assembler : dans un bol, déposer d’abord les soba puis le brocoli par dessus, et verser la sauce équitablement. Servir aussitôt, ou réserver quelques heures au réfrigérateur.

*Sans gluten si on prend des soba 100% sarrasin.

Notes :
Le gochujang c’est une pâte de piment coréenne et elle pique vraiment, donc il est peut-être sage de commencer avec un peu moins, puis goûter et en ajouter si on le souhaite. Mais c’est aussi parce que ça pique qu’il y a relativement peu de sauce par rapport aux nouilles et au brocoli.

Laisser un commentaire