Galette pomme et noisettes

galette pomme noisettes 1

Un jour je posterai le résumé de ma petite semaine de vacances à Londres, en vous racontant tous les endroits formidables où j’ai mangé, mais ça prend du temps à écrire parce que j’ai fait mille choses en peu de temps et puis j’ai des tas de photos parmi lesquelles faire le tri aussi. En attendant, voilà une recette de galette (c’est indéniablement ma spécialité côté dessert) aux pommes sur lit de noisettes, pour la transition hiver/printemps qui n’est pas parfaite (je suis à nouveau malade c’est affreux) et ce moment où les fruits de printemps/été ne sont pas encore là mais la saison des poires se finit et il ne reste plus grand chose à part les pommes. (J’attends la rhubarbe de pied ferme.)

Bonne fin de long week-end !

Pâte brisée

pour 1 galette
Ingrédients

190g de farine (50% farine blanche 50% farine complète pour moi)
120g de beurre froid, en petits morceaux
2 bonnes càs de sucre brun
1 pincée de sel généreuse
~6 càs d’eau froide (autant qu’il faut pour que la pâte se forme*)

Instructions

(1) Dans un grand saladier, mélanger les farines, le sucre et le sel.
(2) Ajouter le beurre en morceaux et l’incorporer rapidement du bout des doigts, jusqu’à ce qu’on n’ait plus de morceaux plus gros qu’un petit pois (mais on ne veut pas non plus que tout le beurre ait disparu.)
(3) Ajouter d’abord 5 càs d’eau, puis plus si nécessaire, et former la pâte puis former une boule. Envelopper cette boule dans du film plastique, l’aplatir en un disque et mettre au frais au moins une heure avant de l’utiliser (le mieux c’est de la faire la veille.)
(4) Sortir la pâte au moins 15 minutes avant de l’étaler (si elle est trop froide, elle casse.)

* Voire un peu plus, pour qu’elle soit légèrement humide, surtout si on utilise de la farine complète qui absorbe plus l’eau que la farine blanche, afin d’éviter de se retrouver avec une pâte qui casse au moment de l’étaler.

galette pomme noisettes 3

Galette pommes & noisettes

pour 4-6 personnes
Ingrédients

1 pâte brisée

65g de noisettes toastées, pelées et pilées
2 càs de sucre brun

5 pommes moyennes, pelées (si on veut)
le jus d’1 citron
100g de sucre brun
1 càc de canelle (optionnelle)

quelques noisettes non-toastées, hachées grossièrement
un peu de sucre
un oeuf battu avec un peu d’eau froide

Instructions

Préchauffer le four à 180°C.
(1) Couper les pommes en tranches assez fines, et les mélanger dans un saladier avec le jus de citron, les 100g de sucre et la canelle. Réserver.
(2) Mélanger les noisettes pilées avec les 2 cuillères à soupe de sucre.
(3) Étaler la pâte brisée en cercle sur du papier cuisson fariné. (Vérifier à mesure qu’on étale que les bords ne collent pas au papier, sinon c’est embêtant pour les rabattre après.)
Note : C’est à ce moment-là qu’il faut faire glisser le papier et la pâte soit sur une plaque de cuisson, soit sur un fond de tarte amovible pour pouvoir la déplacer et enfourner ensuite.
Répartir dessus le mélange noisettes + sucre en laissant un bord d’environ 6cm. Poser par dessus les pommes. Si il reste du liquide au fond du saladier, le réserver jusqu’au moment de mettre la galette au four.
(4) Rabattre les bords en scellant et dorant avec l’oeuf battu (au pinceau ou avec les doigts si on n’en a pas, c’est gluant mais ça marche très bien ; on peut aussi sceller avec de l’eau ou du lait, ça donne juste un résultat moins doré.) Saupoudrer les bords de quelques noisettes hachées (non-toastées, sinon elles brûleraient) et d’un peu de sucre.
(5) On peut mettre la galette au four directement, mais pour qu’elle garde bien sa forme et pour évider que la pâte ne craque par endroits à la cuisson, il vaut mieux la mettre au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes pendant que le four préchauffe par exemple, ou quelques heures si on la prépare en avance. Au moment de l’enfourner, verser dessus le jus resté au fond du saladier si on en a. Cuire environ 40 minutes, ou jusqu’à ce que la galette soit bien dorée et la pâte croustillante. Servir tiède avec de la crème fraîche ou de la chantilly, ou laisser refroidir.

Note : personnellement je me suis retrouvée avec du jus qui a goutté sur le fond du four et bien brûlé, une expérience qu’on n’apprécie jamais, du coup soit on cuit la galette sur une plaque et si du jus s’échappe il brûlera sur ladite plaque ce qui est moins problématique, soit on est plus prévenant·e que moi et on met une couche de papier aluminium entre la galette + son papier sulfurisé et la grille (/entre le fond amovible du moule à tarte et la grille.)

galette pomme noisettes 3

Laisser un commentaire